Coups de cœur de la médiathèque de juin

Coups de cœur de la médiathèque de juin
Une sélection de livres adultes et enfants et de CD

Pour les adultes : 

La femme qui ne vieillissait pas – Grégoire Dlacourt

La femme qui ne vieillissait pas

« À quarante-sept ans, je n'avais toujours aucune ride du lion, du front, aucune patte d'oie ni ride du sillon nasogénien, d'amertume ou du décolleté ; aucun cheveu blanc, aucun cerne ; j'avais trente ans, désespérément. » Il y a celle qui ne vieillira pas, car elle a été emportée trop tôt. Celle qui prend de l'âge sans s'en soucier, parce qu'elle a d'autres problèmes. Celle qui cherche à paraître plus jeune pour garder son mari, et qui finit par tout perdre. Et puis, il y a Betty. 

*

Trois baisers – Katherine Pancol

Trois baisers

"Trois baisers, trois baisers et l’homme caracole, libre, flamboyant, crachant du feu et des étoiles. Ses sens s’affolent, il voit mille lucioles, des pains d’épices, des incendies... Ils sont de retour, tous les personnages chers à Katherine Pancol et à ses lecteurs. Et ça crépite ! Les histoires se nouent, s’emmêlent, se tendent, éclatent, repartent. On craint le pire, on espère, on respire, on retient son souffle jusqu’à la dernière ligne. Des rencontres, des espoirs, des trahisons, des soupçons, des idylles qui surgissent sans prévenir. Et des baisers qui vont se poser là où on ne les attendait pas. Les vies sont chamboulées. Il faut tout recommencer. Ou tout remettre d’aplomb. On ne sait plus très bien. On n’est plus sûr de rien. Chacun s’embarque dans de nouvelles aventures. Certains révéleront leur côté obscur, d’autres verront leur destin scellé, tous auront le cœur battant. « Partons dans un baiser pour un monde inconnu. » disait Alfred de Musset. Ce livre est un voyage."

*

Au revoir là-haut – Pierre Lemaitre

Au revoir là-haut

« Pour le commerce, la guerre présente beaucoup d'avantages, même après. »
Sur les ruines du plus grand carnage du XX° siècle, deux rescapés des tranchées, passablement abîmés, prennent leur revanche en réalisant une escroquerie aussi spectaculaire qu'amorale. Des sentiers de la gloire à la subversion de la patrie victorieuse, ils vont découvrir que la France ne plaisante pas avec Ses morts...

*

L’île au rébus – Peter May

L'ile au rebus

Voilà vingt ans qu'Adam Killian a été assassiné sur l'île de Groix. Et depuis vingt ans rien n'a été déplacé dans son bureau, là où le défunt a laissé des indices qui permettraient à son fils de confondre son meurtrier, sans imaginer que celui-ci trouverait la mort quelques jours après lui. Tenu par sa promesse d'élucider cette affaire, Enzo Macleod, le spécialiste des scènes de crime, débarque sur la petite île bretonne. Dans le bureau d'Adam Killian l'attendent un étrange rébus et les plus insondables secrets de la vie d'un homme.

*

Friture sur la petite mer – Jean-Pierre Castelain

Friture sur la petite mer

Alors que la pinasse mauve, plus vaillante que jamais, continue de sillonner la Petite Mer,
le monde ostréicole est en proie au doute. Un doute communicatif qui, hélas, déboussole nombre de ses
acteurs. L'huitre, trop souvent jugée malade - et de façon arbitraire - deviendrait-elle contagieuse ?
Les corps et les esprits semblent touches à leur tour. Les familles de La Pinasse Mauve n'échappent pas à
ces transformations : maladies, révoltes, exubérances, colères, traumatismes et introspections... Des tempêtes
dans les cerveaux aussi forts que celles subies sur le Bassin d’Arcachon : Martin, Klaus, Xynthia et quelques autres, comme le très controverse test de la souris !

*

Par le vent pleuré – Ron Rash

Par le vent pleuré

Dans une petite ville paisible au cœur des Appalaches, la rivière vient de déposer sur la grève une poignée d’ossements ayant appartenu à une jeune femme. Elle s’appelait Ligeia, et personne n’avait plus entendu parler d’elle depuis des décennies.
Été 1969 : le summer of love. Ligeia débarque de Floride avec l’insouciance et la sensualité de sa jeunesse, avide de plaisirs et de liberté. C’est l’époque des communautés hippies, du Vietnam, de la drogue, du sexe et du Grateful Dead. Deux frères, Bill et Eugene, qui vivent bien loin de ces révolutions, sous la coupe d’un grand-père tyrannique et conservateur, vont se laisser séduire par Ligeia la sirène et prendre dans le tourbillon des tentations. Le temps d’une saison, la jeune fille bouleversera de fond en comble leur relation, leur vision du monde, et scellera à jamais leur destin – avant de disparaître aussi subitement qu’elle était apparue.
À son macabre retour, les deux frères vont devoir rendre des comptes au fantôme de leur passé, et à leur propre conscience, rejouant sur fond de paysages grandioses l’éternelle confrontation d’Abel et de Caïn.

*

Les indifférents – Julien Dufresne Lamy

Les indifférents

Ils sont les enfants bénis. Les élus. Personne ne les approche. Ils se surnomment les Indifférents.

Une bande d'adolescents bourgeois mène une existence paisible sur le bassin d'Arcachon. Justine arrive d'Alsace avec sa mère, recrutée par un notable du coin. Elle rencontre Théo, le plus jeune fils de la famille, et, très vite, intègre son clan.

De ces belles années, Justine raconte tout. Les rituels, le gang, l'océan. Cette vie d'insouciance parmi les aulnes et les fêtes clandestines, sous le regard des parents mondains. Mais un matin sur la plage, un drame survient. Les Indifférents sont très certainement coupables. La bande est devenue bestiale.

Musique

Sting & Shaggy – 44/876

Sting et Shaggy

*

Her – Her

Her

*

Dalida – Ibrahim Maalouf

Ibrahim Maalouf

*

.