Ychoux accueil / La commune / Histoire


mar 28 mars 2017
Initialisation
réduire la taille du texte
réduire la taille du texte
accessibilite
augmenter la taille du texte
réduire la taille du texte
plan du site
RSS
motscles
Favoris et partage

Histoire

Histoire

Le charbon de bois et la tourbe des bords de la Moulasse ont facilité la création de forges célèbres exploitées du XVIIIe siècle jusqu’en 1898. Les lieux-dits le Fourneau et les Forges ainsi que le monument funéraire de la famille Larreillet (fondatrice des Forges) sis place de l’Eglise conservent le souvenir de cette activité sidérurgique.

Etymologie 

L'étymologie d'YCHOUX se rattache à deux versions :

1) Les Basques, jadis abordant le pays pour la première fois, à la vue de la lande désertique et éperdument triste, se sont exclamés : Jésus ! Or phonétiquement en basque << Jésus >> rappelle YCHOUX...

2) D'autre part, YCHOUX est connu par ses sources, " fontaines", les eschourdes.

Ici, un rapprochement phonétique peut être fait...

L’église Notre-Dame, rebâtie en 1872, conserve quelques vestiges de sa fondation romane par les chevaliers de Malte. Le tympan de la porte d’entrée s’orne d’une belle Assomption et d’un Saint-Michel terrassant le dragon.

Derrière la petite chapelle privée Notre Dame, au quartier du Moulin de Pin, se trouvent trois fontaines magnifiques et un chemin de croix :

  • celle de Saint Jean se tient dans la prairie marécageuse et est fréquentée pour les menus ennuis de peau,
  • pas très loin se trouve la fontaine de Notre Dame que l’on visite sans raison précise, c’est-à-dire pour toutes sortes de maladie, au même titre que dans les autres sanctuaires mariaux,
  • la fontaine de Sainte Rose apparaît le long du chemin de croix qui remonte le cours du ruisseau. La renommée de ses eaux est assez exceptionnelle puisque l’on dit souvent qu’elles guérissent de nombreux cas d’impétigo.

Voilà quelle a été une des inspirations de l’aménagement du giratoire sis place de l’église.