Ychoux accueil / Actualités / Toute l'actu d'Ychoux / Développement économique


mar 28 mars 2017
Initialisation
réduire la taille du texte
réduire la taille du texte
accessibilite
augmenter la taille du texte
réduire la taille du texte
plan du site
RSS
motscles
Favoris et partage

Le développement économique en mode "Stratégie"

Développement économique

Lancée en novembre 2015 par la Communauté de Communes des Grands Lacs, l’étude de « définition d’une stratégie de développement économique » arrive à son terme après un an d’échanges avec les élus et les acteurs économiques locaux.

Les conclusions ont été présentées le 8 novembre dernier en commission « Développement économique », élargie aux associations et unions commerciales de Biscarrosse, Parentis-en-Born et Sanguinet. Elles s’articulent autour de trois enjeux et des axes suivants :

Enjeu n°1 : Accompagner le parcours des entreprises et des actifs :

  • Développer une meilleure connaissance du territoire, des disponibilités foncières et locatives, des entreprises installées et de leurs besoins, des dispositifs d’accompagnement et de financement ; suivi appuyé des grandes entreprises du territoire.
  • Diversifier les structures d’accueil pour les entreprises et les porteurs de projets : à titre d’exemple, les élus de la commission « Développement économique » se sont rendus fin septembre sur l’espace co-working « Espace 21 » à Belin-Beliet, et à la pépinière d’entreprises de la COBAS à La Teste-de-Buch, pour s’inspirer des pratiques en cours chez nos voisins directs.
  • Améliorer l’adéquation et entre offres d’emploi et parcours de formation, avec les partenaires incontournables que sont la Région Nouvelle Aquitaine, Pôle Emploi, la Mission Locale.
  • Améliorer les solutions habitat et mobilité à destination des actifs.

 

Enjeu n°2 : Développer les filières d’excellence sur le territoire :

  • Développer l’activité de l’Aérodrome des Grands Lacs : l’installation récente d’une entreprise spécialisée dans le domaine de l’ingénierie des drones lourds confirme un potentiel de développement de cette filière. La création de solutions immobilières sur l’aérodrome conditionne l’implantation de nouveaux acteurs et l’émergence d’un « Pôle Drones » reconnu au niveau régional. Cette création d’activité favorisera le maintien sur site de l’ENAC (Ecole Nationale d’Aviation Civile). La réhabilitation en cours d’un hydravion Grumman Albatross dans le cadre d’un chantier de qualification offre également des perspectives en matière de formations aéronautiques et aéroportuaires.
  • Développer l’offre touristique à l’échelle intercommunale (cf l’article suivant)
  • Développer les énergies renouvelables : Le territoire dispose notamment d’un potentiel important en matière d’énergie photovoltaïque.

 

Enjeu n°3 : Structurer une gouvernance économique et inventer un marketing territorial

  • Structurer et coordonner l’ingénierie (moyens et ressources humaines) pour assurer le bon pilotage de la stratégie : il s’agit notamment de clarifier les rôles des intervenants locaux dans l’accompagnement des porteurs de projets et des entreprises, d‘envisager un renforcement des moyens de la Communauté de Communes
  • Animer le réseau d’acteurs et notamment celui des associations et unions commerciales existantes

Le conseil communautaire doit désormais se positionner quant aux priorités à accorder aux différents axes de cette stratégie.

 

LE TOURISME DEVIENT COMMUNAUTAIRE EN 2017

La loi NOTRE(Nouvelle Organisation Territoriale de la République) impose à compter du 1er janvier 2017, aux communautés de communes de se doter de la compétence « promotion du tourisme dont la création d’offices de tourisme ».

Le tourisme constitue un élément moteur du dynamisme économique et du rayonnement du territoire. Les Grands Lacs dénombrent 3 villes disposant chacune d’un office de tourisme : Biscarrosse, Parentis-en-Born et Sanguinet. 5 communes sur les 7 perçoivent la taxe de séjour pour un montant global d’environ 1,2 M€ (chiffres 2015).

Pour répondre à ses obligations, la Communauté de Communes des Grands Lacs a engagé une réflexion au début de l’année 2016 afin de définir les modalités de gestion de cette compétence.

Dès le 1er janvier 2017, un office du tourisme associatif remplacera les offices existants et couvrira l’ensemble du territoire des Grands Lacs. Il s’agit d’un changement majeur pour le territoire et les communes.

La concertation menée a permis de faire émerger une véritable ambition pour le territoire, les élus souhaitant profiter de ce transfert de compétence pour donner une dynamique supplémentaire à la valorisation touristique du territoire.

Pour ce faire, il est apparu nécessaire de :

  • déployer une structure qui permettra une association importante de l’ensemble des acteurs publics et privés à la gouvernance de la promotion du tourisme,
  • prendre en compte les activités d’animation déjà exercées par les offices du tourisme existants. L’animation est à la fois fortement liée à la politique de promotion touristique mais relève de la compétence des communes.

Le nouvel office de tourisme associatif regroupera ainsi la Communauté de Communes des Grands Lacs, les sept communes et les socio-professionnels regroupés en collèges. L’assemblée générale constitutive aura lieu le vendredi 16 décembre à Biscarrosse, salle de l’Arcanson.